Happy Xmasu !

Alors qu’elle était encore toute débutante en japonais, Chidori demanda un jour de décembre naïvement à sa professeure :

  • Sensei, comment dit-on “Joyeux Noël” en japonais ?

Elle fut un moment ébahie de la réponse :

  • Merry Christmas !

 

Il est vrai que Noël étant, à la base, une fête chrétienne, elle ne fait pas partie des traditions ancestrales japonaises. Le 25 décembre n’est pas un jour férié et les enfants vont à l’école et aucun aspect religieux n’y est lié dans l’archipel.

Elle est apparue au Japon dans le courant du XXème siècle et si les Japonais ont importé des festivités à l’américaine et Santa Claus, c’est surtout une fête commerciale. Si on offre parfois des cadeaux aux enfants à cette occasion, ils les trouveront au pied de leur lit au matin et pas sous le sapin.

C’est surtout pour les couples une façon de célébrer leur amour, notamment le 24 au soir. C’est une seconde fête des amoureux, un peu à l’image de la Saint-Valentin.

 

Les décorations de Noël par contre sont de plus en plus nombreuses. Je me souviens encore de mon passage par Asakusabashi il y a quelques années. Dans ce quartier, il y a plusieurs boutiques entièrement dédiées aux décorations diverses et variées et, bien que nous n’étions que fin octobre, certaines étaient uniquement centrées sur Noël et débordaient de sapins, pères Noël, étoiles dorées et autres boules et guirlandes scintillantes ou lumineuses.

Image du site Dozodomo : Les plus belles illuminations de Noël au Japon

Quant au repas de Noël, il se passe souvent au restaurant, en couple.

En famille, ni dinde, ni bûche ! Le produit phare semble être le poulet, il parait que la célèbre chaîne de restauration rapide de poulet (que je ne nommerais pas) fait des ventes extraordinaires ce soir là et un Chrismas cake remplace notre traditionnelle bûche.

 

 

Les commentaires sont clos.