Harajuku 2014

ban_hara_2014_468

C’est plus d’une semaine après Harajuku que je m’attelle au compte rendu de ce week end en pleine nature. Harajuku. La convention annuelle qui a lieu au parc de Bercy.

La course aux stands est de plus en plus serrée. Cette année, nous avons réussi à obtenir une place, mais il s’en est fallu de peu. Et pourtant, la lettre a été postée 12h après la disponibilité du formulaire d’inscription. Mais certains n’ont pas hésité à se précipiter à la Poste du Louvre, pour la dernière levée de 22h. Face à ça, on avait peu de chance…

Après avoir obtenu le sésame, on a commencé à prier pour que la météo soit clémente. Comme c’est en plein air, la moindre goutte est un problème. Cette année, nous avons eu beaucoup de chance ! Alors que le reste de l’été a été pourri, nous avons eu le droit à un beau ciel bleu. Nous avons néanmoins été victime d’une pluie d’un autre genre : de la sève !

Nous étions le dernier stand à visiter et nous avions peur d’en pâtir. Le samedi matin a été ponctué de réflexions du genre « Oh c’est trop mignon, mais j’ai plus d’argent ! », « Argh, je ne peux pas tout acheter ! » ou encore « Je fais un premier tour, je repasserai plus tard. » J’ai un peu déprimé, sans raison. En effet, le week-end a été hyper productif, que ce soit en termes de rencontres avec le public ou de ventes. Et c’est sans parler des autres exposants, que l’on revoyait avec plaisir ou que l’on rencontrait pour la première fois. Chidori a enfin « gagné » la montre de la tombola de Water Lily après avoir discuté (longuement) de chats en long en large et en travers avec Mimika. Alors que nous étions à l’ombre, nous avions pitié du pauvre trio de Qzine, en plein cagnard, que l’on voyait cuire à petit feu. Il y en a bien sûr plein d’autres. Ce ne sont que ceux qui me reviennent en tête rapidement.

L’autre très bonne rencontre a été avec notre voisine, dont c’était le premier Harajuku : Aerinn, une jeune auteure de bd-manga très talentueuse dont les posters, simplement magnifiques, se sont vendus comme des petits pains. Nous avons beaucoup discuté, de tout et de rien. Ses produits ont subi la pluie de sève tombant directement des arbres sur notre stand. Quelques-uns des nôtres ont également souffert et ont été confiés à Chidori pour voir si elle peut faire des miracles.

Puis, j’ai pu m’extasier devant les poissons énormes du lac, les tortues qui tentaient de toutes grimper dans les petites maisons sur l’eau, ou encore des bébés poules d’eau. Après plusieurs années, nous avons aussi découvert ce qu’il y avait de l’autre côté du point d’eau. Au départ, nous partions à la recherche de la fontaine pour remplir nos bouteilles et nous avons fini par découvrir des hordes de cosplayeurs !

Harajuku était notre dernière convention de l’année 2014. En effet, dans un peu moins d’un mois, nous nous envolerons pour le Japon pendant trois semaines. Mais nous espérons pouvoir, au terme de ce voyage, publiés un petit carnet de voyages de nos péripéties. Suivez également la page Facebook, où vous devriez voir apparaître des dessins croqués en direct live du pays des Samouraïs.

Les commentaires sont clos.