Le chat star des mangas

Hello Kitty, Chi, ou encore Maru, sont des chats japonais célèbres. Le manekineko, chat porte bonheur est présent dans tous les foyers japonais, toutes les boutiques. Nos félins domestiques sont parmi les animaux préférés des habitants du pays du Soleil levant. Peut-être que ceci explique la présence de chats comme personnages principaux de nombreux mangas. De plus, je suis tombée récemment sur un animé très drôle sur CrunchyrollMy roomate is a catdonc, je me suis dit qu’il était temps de faire un petit résumé des meilleurs titres sur le sujet selon le Potager enchanté.  

 

Voici mes préférés : 

 

Miaou le quotidien de Moustique et la série parallèle, Miaou, Big-Boss le magnifique.

Miaou, le quotidien de Moustic nous raconte la vie de tous les jours d’un chaton. Il vit avec sa maman et ses frères et sœurs dans un pavillon avec un beau jardin. Il devient rapidement très ami avec une cane qu’il nomme Madame Casse-Croute, parce qu’elle sent “super bon”. Tous les deux s’aventurent souvent hors de la maison et rencontre plein d’autres animaux et passe à côté d’innombrables catastrophes, souvent sauvés par le fameux Big-Boss. Big-Boss,  le caïd du quartier, est un chat à mauvaise réputation, il a une énorme balafre et fait peur aux chats des rues les plus aguerris. En réalité, il cache une énorme bienveillance sous ses airs de bagarreur.

Deux séries ultra mignonnes, que j’ai lu avec très grand plaisir et que j’ai également fait lire à mon neveu de 7 ans. Une série indispensable pour les amoureux des félins et même pour les autres.

 

What’s Michael :

Michael est un gros matou roux rayé qui a une vie rêvée, il mange, dort et fait des bêtises. Le manga est constitué de gags où Michael change parfois de propriétaire, passant d’un yakuza à une passionnée de chats. Parfois déstabilisant, souvent hilarant, c’est un manga à mettre entre toutes les mains.

 

 

Chat malgré moi : 

Après un grave accident de la route, Nao reprend ses esprits dans le corps d’un chat. Il pense d’abord à un mauvais rêve puis se demande comment faire pour retrouver son corps et puis comment se débrouiller dans la rue quand on n’a jamais vécu que comme un lycéen tout à fait normal. C’est à ce moment qu’il croise Chika, une jolie et sympathique lycéenne qui va décider de l’adopter.  

Un manga drôle et touchant qui plaira lui aussi à tous. 

 

Le Vieil homme et son chat :  

On suit Daikichi, ancien instituteur à la retraite qui vit paisiblement avec son chat Tama. L’un prenant soin de l’autre et vice et versa. On y croise les amis de toujours du vieil homme, ses anciens élèves reconnaissants. Une certaine douceur de vivre, le tout empreint de nostalgie. 

 

Street fighter cats  

Bien loin de Big-Boss le Magnifique, Hige, le chat des rues, héros de Street fighter cat est tout en bas de l’échelle sociale des mistigris. Il a un jour trahi son ami, ne pouvant le sauver, et est mis au ban de la société féline. Un jour, il rencontre un ancien chat domestique qui bat à plate couture le grand manitou du quartier.  Les chats de ce manga ont des caractères et des réactions très humaines. Ils ont les pires défauts (et aussi les plus banaux), ils sont lâches, envieux, ont soif de pouvoir… C’est un récit complètement shonen, oubliée la mignonitude et la kawaii attitude des chatons, place à la baston. J’ai trouvé ce premier volume drôle et bien mené, je ne suis pas en général amatrice de manga qui se concentrent sur les combats, mais il faut reconnaître que celui-là est particulièrement original. 

My Roomate is a cat :  

Contrairement aux titres précédents, My roommate is a cat est un animé disponible en simulcast sur Crunchyroll.  

Subaru est un auteur de romans policiers complètement misanthrope. Il déteste sortir de chez lui, devoir parler à son éditeur est déjà une vraie torture. Par hasard, il recueille un chat abandonné et va débuter une relation étrange pour les deux protagonistes qui ont bien du mal à se comprendre. Dans chaque épisode, l’histoire est d’abord vue du point de vue de Subaru et ensuite de celui de Haru, la minette. Un animé drôle et touchant dont j’attends le nouvel épisode avec grande impatience.   

 

Les Japonais adorent les chats, et comme il est parfois difficile pour eux, dans les villes de pouvoir en avoir un, ils se rattrapent en allant dans des neko café et en lisant des mangas pleins de chatons kawaii. 

 

Au Potager Enchanté aussi nous aimons les chats, c’est un peu la spécialité de Chidori et si Microbe est le principal modèle. Des chats et chatons plus mignons les uns que les autres remplissent ses carnets de croquis.  

Vous en trouverez quelques-uns des plus beaux spécimens dans la boutique… 

 

 

 

Les commentaires sont clos.