Mes petites emplettes à Paris manga

Mes petites emplettes lors de la dernière convention. Voyez, c’est très raisonnable. Je n’ai presque rien acheté. Quelques mangas et des petites bêtises à grignoter, sucrées comme salées.

Au rayon épicerie, comme toujours, j’étais à la recherche de trucs bizarres à expérimenter. Les chips wasabi et fromage m’inspiraient une légère méfiance à priori, mais en fait elles se sont révélées très bonnes, tout à fait recommandables pour la plupart des palais. Même Lalidae qui n’aime pas les aliments qui arrachent m’a largement aidée à en descendre un paquet. Quant aux snacks goût ramen, je n’ai pas encore choisi mes victimes les personnes avec qui j’allais les partager.

En ce qui concerne les choses sucrées, j’étais très heureuse de trouver ces biscuits Meiji, je les connaissais déjà et je les trouve délicieux, à la fraise comme au matcha. La couche crémeuse est bien épaisse, bien parfumée, le seul problème est que ces paquets sont finalement trop petits et trop vite finis.

A propos de mes dernières acquisitions en gourmandises, je voudrais souligner quelque chose d’important, la marque du degré supérieur de stoïcisme que j’ai récemment atteint apparaît nettement sur cette photo. J’espère que vous avez noté, que cela vous a même sauté aux yeux.

Bien sûr. C’est flagrant et c’est choquant. C’est tout à fait ça : il n’y a pas de Kit Kat !

A Paris Manga, je n’ai vu que des Kit Kats que je connaissais déjà, et que j’avais même encore en stock, les Kit Kat thé vert, les Kit Kat framboise, et les Kit Kat saké. Ces derniers m’ont franchement déplu, j’en avais entendu parler depuis un moment, même si je n’étais pas sûre de savoir s’il était question de saké au goût Kit Kat, ou de Kit Kat au goût saké, mais j’ai fini par mettre la main dessus et parvenir à les goûter pour en conclure que je ne trouvais pas ça terrible.

Etant donné qu’à Japan Expo Sud j’étais tombée sur les Kit Kat au melon, que je n’avais pas encore testés et qui eux m’ont bien plu, je ne me plaindrai pas trop, j’ai quand même pu en découvrir des nouveaux ces derniers temps.

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire admirer ma collection de Kit Kat made in Japan :

 

Bon, je dois avouer que la boite en forme de mont Fuji ne contient malheureusement plus du tout sa marchandise originelle, les Kit Kat parfum cheesecake à la framboise, un de mes parfums préférés. Mais la boîte est si belle, je n’arrive pas à m’en séparer. Ça me fait penser,  tout d’un coup, puisque je suis en train de frimer avec des boîtes vides, le clou de ma collection, une pièce qui fait vraiment toute ma fierté, taaadaaaa :

Boîte fermée. Boîte ouverte.

Une carte du Japon avec des petites cases que l’on ouvre avec des mini Kit Kats dedans, les spécialités des différentes régions, c’est superbe, c’est magnifique, et il y a aussi un mont Fuji sur le dessus de la boîte, c’est une merveille. Je l’avais commandée sur internet, le prix n’était pas très raisonnable, mais franchement, je ne regrette rien. Si c’était à refaire… tiens, ça fait longtemps que je n’ai pas vérifié les parfums que l’on pouvait trouver à l’import actuellement, ni si des éditions spéciales étaient en vente…

Non, je vais résister. Car ces derniers temps, je me disais que je devrais peut-être bientôt faire une commande de Copics. Et les Copics tous alignés dans des boites constituent eux aussi une chouette collection, des couleurs si belles que l’on en mangerait. Je vous parlerai plus de cette collection là une prochaine fois !

Chidori

2 Commentaires

  1. Des snacks goût ramen ? Tu veux dire bouillon au dashi ? Ou goût pâtes pas assaisonnées ?

    • Comme Chidori l’a dit dans son article, elle n’a pas encore choisi ses cobayes… Tu peux encore te porter volontaire.
      Midori

Les commentaires sont clos.