Origami ou l’art de plier le papier en 4

Lors de notre voyage au Japon, il y a quelques années déjà, nous nous sommes intéressées à l’origami.

Tout d’abord parce que dans les auberges dans lesquelles nous avons séjourné, dans les salles communes, il nous est arrivé de trouver à disposition, du papier et des explications pour faire des origami. Nous avons donc commencé un soir par plier ensemble le classique des classiques du pliage japonais, la grue. Ensuite, en voyant les papiers qu’on trouve sur place qui sont extraordinairement beaux, nous avons voulu les mettre en valeur. C’est ainsi qu’est née notre première collection de boucles d’oreilles en origami.

Boite de grues origami

Boite de grues origami

Boucles d'oreilles en origami

Boucles d’oreilles en origami

Origami vient de deux mots japonais : oru qui veut dire plier et kami, le papier. Cet art ancien et populaire viendrait en fait de Chine. Il aurait été importé au Japon par un moine bouddhiste mais se serait développé essentiellement au Japon où l’on s’en servait notamment lors de rituels religieux bouddhistes.

Cet art permet, à partir d’une feuille de papier en général carrée et de pliage, de réaliser toutes sortes de modèles. On connait tous la cocotte en papier mais au delà des grands classiques certains artistes obtiennent des formes bien plus originales et spectaculaires.

 

La grue  est un des origami les plus populaire au Japon. Un légende veut que si l’on réalise 1000 gues on voit ses voeux exaussés. La gue en origami est également associée à une jeune Japonaise, survivante de la bombe atomique qui mourut de leucémie à l’âge de 12 ans après avoir plié 644 grues. Ces camarades de classes ont terminé les 1000 grues pour elle. C’est également devenu un symbole de paix. C’est probablement pour cela qu’on voit beaucoup à Hiroshima.

Je suis en train de lire les premiers volumes du manga shojo Ugly Princess et comme souvent dans les histoires se passant en milieu scolaire, il est question de la fête culturelle de l’école. Les élèves de la classe de l’héroïne ont le choix entre monter une pièce de théâtre ou exposer une oeuvre commune. Ils choisissent de réaliser un tableau à l’aide de grues en origami de différentes couleurs.

L’art de l’origami n’est pas sans rappeler, celui du pliage de tissus que j’aime particulièrement et qui sert à réaliser les coiffures des geisha, le tsumami.

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez regarder la chaine Youtube Paper kawaii.

Et si vous voulez vous lancer, nous allons proposer des ateliers au salon des loisirs créatifs de Poissy le 2 et le 3 décembre 2017.

Guirlande de grues en origami, détail

Guirlande de grues en origami, détail

Salon des loisirs créatifs de Poissy

Salon des loisirs créatifs de Poissy

Guirlande de grues en origami

Guirlande de grues en origami

 

Les commentaires sont clos.