Otome game ou l’art du jeu de séduction à la japonaise

Au Potager enchanté, nous aimons les bishonen. Plus il y en a, mieux c’est ! Alors aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir les otome games, ces jeux vidéos où vous trouverez pléthores de beaux jeunes hommes.

Un otome game, kézaco exactement ?

C’est un jeu de séduction et de simulation de vie qui fait fureur au Japon ! Littéralement “jeu pour filles”, vous y incarnez une jeune fille assez banale, un peu naïve, évoluant au milieu de personnages essentiellement masculins. Côté gameplay, on est dans du visual novel (ou livre interactif). Le texte défile sur des images fixes. Et du texte, il y en a. Vous êtes amené à prendre des décisions qui définiront vos relations avec les autres (il n’y aura rien de transcendant, car tout est plein de bons sentiments. Difficile donc de vous transformer en peste ou de dire franchement à untel ou untel que vous ne pouvez pas le sentir).  Certains jeux innovent par un gameplay moins linéaire, intégrant du point & click ou autre, mais le visual novel reste la base de l’otome game..

C’est le jeu vidéo Angélique, paru au Japon sur Super Famicon en 1994 qui est considéré comme étant le premier otome game. Le jeu se passe dans un univers où une Reine règne sur un Cosmos avec l’aide de neuf Gardiens. Avec les temps, leurs pouvoirs s’amenuisent et une héritière doit être trouvée. Sans surprise, vous y incarnez Angélique, une des deux prétendantes au trône. Transportée sur une cité volante, elle doit passer l’examen final qui consiste à peupler une terre déserte et bâtir un royaume prospère. Elle est aidée de neuf Gardiens, avec qui elle sera amenée à se lier d’amitié. Mais attention, si elle tombe amoureuse de l’un des gardiens et choisit de vivre cet amour, elle ne pourra pas accéder au trône. Amour ou pouvoir, il faut choisir. Alors que le jeu était destinée à un public préadolescent, c’est auprès des jeunes adultes qu’il a connu un fort succès. Le jeu vidéo a connu plusieurs suites, mais également plusieurs adaptations en jeux de plateau, doujin, mangas, animés et CD (bande original comme drama CD).

angélique

Les otome games sont d’abord conçu pour consoles, où les restrictions de contenu imposées par Sony et Nintendo sont plus sévères que sur PC, surtout en matière de contenu sexuel. Ainsi, les jeux qui sont développés pour ce support restent dans le cadre de la romance soft, sans aucun contenu sexuel explicite. Les créateurs poussent le jeu beaucoup plus loin sur PC et certains titres se retrouvent avec deux versions : une soft sur console et une plus poussée sur ordinateur. A l’image de Dessert love, qui est d’abord développé sur PC avec nombre de scènes pornographiques avant d’être adapté de manière plus sage pour sortir sur console.

DESSERT LOVE

A l’image d’Angélique, beaucoup d’otome games ont le droit à de nombreux produits dérivés, notamment des animes, version beaucoup plus célèbres hors du Japon. La liste est longue, mais on peut citer Brother’s conflict, Uta no prince, Kamigami no asobi ou encore Diabolik lovers,…

brothers conflict

Uta_no_Prince-sama_PSP_cover   kamigami no asomi  diabolik lovers

En France, on ne présente plus le jeu Amour sucré où vous incarnez une petite nouvelle dans un lycée, où il ne vous arrive que des ennuis et où vous êtes entourés d’une horde d’ados. Au fil des péripéties, vous nouez plus ou moins d’affinités avec tel ou tel personnage. Le jeu est disponible gratuitement sur Android ou IOS. C’est le seul jeu auquel j’ai joué, par curiosité. C’est plutôt addictif. On se demande comment les choses vont évoluer, ce qu’il va advenir des personnages, et avant de s’en rendre compte, on a passé plusieurs heures sur le jeu.

amour sucré

Les amateurs de yaoi ont aussi leurs otome games ! Les créateurs ne sont pas passés à côté de l’engouement pour le genre et ont développé des jeux vidéos, nommés Boy’s love game, où une partie de l’aventure implique une relation homosexuelle entre deux hommes (au minimum…). L’un des plus connus est DRAMAtical murder, qui a lui aussi connu une adaptation en anime.

Dramatical_Murder_cover

Ces jeux sont très souvent entièrement doublés, sauf pour le rôle principal que vous incarnez, afin de vous permettre de vous immerger complètement.

Il est assez difficile (pour ne pas dire impossible) de trouver ces jeux hors du Japon. Quelques uns sont traduits en anglais, mais assez peu. Quelques uns sont disponibles sur Google Play ou  sur l’App store. Si vous cherchez des titres plus connus, il est possible d’en télécharger sur le net, parfois traduits par des fans.  Sinon, vous pouvez vous plonger dans l’univers en regardant les versions animes, dont plusieurs sont disponibles sur Crunchyroll.

Ladilae

Un Commentaire

  1. Alors… comme je suis curieuse, j’en ai testé 2 cet hiver. Mes 7 maris et l’Amour interdit. Dans l’un comme dans l’autre, on a le choix entre incarner une super nunuche ou une méga nunuche n’ayant qu’une ambition : épouser un riche héritier. C’est assez vite lassant d’autant plus que si les bisho sont mignons il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. Tous plus machos voire même misogynes les uns que les autres. Pour les bl on peut aussi citer en anglais No thank you ou Starfighter d’Hamlet Machine. Je n’ai pu les tester que très rapidement. Ce que j’aimerais c’est en trouver un jouable sur ma tablette. Si vous avez des pistes, je suis preneuse.

Les commentaires sont clos.