Salon WAFU : shopping japonais à Paris

Cette semaine, nous avons décidé de vous parler de l’association WAFU. Elle réunit des artistes qui ont en commun la culture nippone. Au moins trois fois par ans, ils organisent un salon commun afin d’exposer leurs différentes créations.

Du 11 au 17 avril, ils étaient place Sainte-Opportune, dans une petite galerie que nous avons eu du mal à trouver. Pour tout avouer, nous étions tellement centrées sur le plan de notre smartphone que nous rations complètement la galerie juste sous nos yeux.

wafu

Je ne savais pas trop où j’allais, je dois bien avouer. C’est une amie de Chidori qui lui en avait parlé et nous venions en curieuses. Nous avons donc découvert un petit espace, lumineux et bien agencé, dix artistes très différents, dont certains que nous avions croisé dans d’autres salons, notamment la Japan expo, tels que Wa-mono ou encore Origami gems.

 20160415_154659_HDR
   20160415_154605

Nous avons été très bien accueillie par Yuriko, qui créée essentiellement des kimonos et des robes pour enfants, avec son entreprise Kimono rikiki (vu en vitrine).

Nous avons également découvert des artistes assez surprenants. Celui qui nous le plus marqué est Charcoal eskimeit, qui crée des bijoux mais aussi des objets décoratifs en charbon de bois. Dis comme cela, ce n’est pas très “sexy” (selon la formule consacrée que nous semblons entendre partout en ce moment). Pourtant, ce que nous avons vu était beau, esthétiques, fins et travaillés. En effet, ce n’est pas du charbon de bois comme on connaît, mais du binchotan. La différence réside dans la “cuisson” du bois : il cuit lentement pendant 2 semaines dans un four pouvant atteindre les 1300°, puis refroidi directement à la sortie. Cela donne un charbon très dense à la surface lisse. Pour en savoir plus, je vous invite à vous rendre sur leur site.

20160415_154644

L’autre artiste que j’ai beaucoup aimé était Astrance et Clémide, qui proposé des bijoux fantaisie en laiton, oxydé au point de le rendre presque noir. Puis il est gravé de motifs tels que des fleurs, des carpes ou des oiseaux et montés en bijoux. Cela donne des bijoux très simples mais très élégants.

20160415_154712

En fait, tout était très beau et donnait envie. On sentait le travail qu’il y avait derrière et la qualité des produits. Cela expliquait le prix élevé des objets. Cela n’était malheureusement pas dans ma gamme de prix et on pouvait peut-être regretter des objets moins chers… Si je revois certains à la Japan expo, je me laisserai tenter.

20160415_154716

En tout cas, n’hésitez pas à aller découvrir l’association WAFU !

ob_7dbaae_flyer-ste-opportune-2016-copie

Les commentaires sont clos.