Comment je suis devenue fan de sport

Il y a bien longtemps que je regarde des animes japonais.

Il y a eu des moments de creux et d’autres de visionnage intensif, intensivement installée dans mon canapé. 

Quand on parle animes de sports, les premiers qui me reviennent en mémoire sont, invariablement, Olive et Tom et Jeanne et Serge. J’ai lu cet été un fanzine plein de nostalgie qui encensait ces dessins animés pour leur réalisme sportif !

Je n’ai plus fait de sport sérieusement depuis que j’ai quitté l’école primaire, alors, je ne saurais trop dire s’il est vrai qu’un entraîneur est forcément sadique. Par contre, je sais qu’un terrain de foot ne fait pas une dizaine de kilomètres et que donc il ne devrait pas falloir trois épisodes pour le traverser. J’exagère un tout petit peu, mais en réalité je n’étais pas une grande fan du genre à l’époque, et je ne suis pas une grande fan de sport du tout, à vrai dire. En outre, je ne vois que des inconvénients à vivre près d’un grand stade de foot : voitures garées n’importe comment n’importe où, piétons vêtus de couleurs bariolées au comportement inconscient, cris jusqu’à pas d’heure et cimetière de canettes vides, par ne citer que quelques unes des joies du voisinage d’un équipement sportif prestigieux. 

Olive et Tom anime de football

Olive et Tom

Jeanne et Serge

Jeanne et Serge

Pour être tout à fait honnête, Olive et Tom, ça m’a rapidement gavée et si il n’y avait pas eu l’historiette vaguement sentimentale entre Jeanne et Serge, j’aurais certainement éteint ma télé plus rapidement aussi.

Bref, dans ma jeunesse, je n’ai fait ni foot, ni volley, ni quelconque autre activité sportive, poussée par l’envie de ressembler à un de ces personnages. Mais, grande fan de Cat’s eye, je ne suis pas non plus devenue cambrioleuse de haut-vol et non, ce n’est pas juste dû à mon manque de souplesse ou à ma réticence sauter d’un hélicoptère.

 

Cependant quand je dis que je ne suis pas fan de sport, ce n’est pas complètement vrai. J’ai longtemps suivi une épreuve sportive très assidûment, le Tour de France. Je ne m’étendrais pas sur la question, mais j’ai retrouvé un peu de mon engouement pour cette compétition en regardant Yowamushi pedal (en français En selle, Sakamichi). Les personnages sont attachants, l’histoire est sympa et, comme je n’ai suivi que la saison 1 peut-être, je n’ai pas eu l’impression de regarder Eurosport, mais un vrai anime, sans remplissage. Et quel dommage que les « stage play » (pièces de théâtre) ne soient pas sous-titrées en français, parce que ça a l’air vraiment hilarant.

 

Avant celui-ci, j’avais déjà repris le chemin des animes sportifs en regardant Free. Et une fois de plus, ce que j’ai préféré dans cette histoire, ce ne sont pas les compétitions (je n’ai jamais réussi à terminer la saison 2, trop de courses…), ce sont les personnages, leurs relations, l’humour. J’ai adoré notamment le fait qu’ils débauchent un athlète qui ne sait pas nager et qu’ils l’affublent de maillots de bains délirants.

 

Free ! rhââaaa des bishonen en maillot de bain

Free ! sur Crunchyroll

 

Plus récemment, je me suis également jetée sur l’anime Yuri on ice. Le patinage artistique à la télé, ça se laisse regarder de temps en temps, comme ça, parce que c’est vrai que ça peut-être joli. Mais Yuri on ice, c’est bien plus que simplement du patinage artistique (ou de la danse sur glace, je ne sais pas faire la différence). Déjà l’animation est très bien faite, le générique enjoué et bien réalisé. Certaines personnes de mauvaise foi peuvent lui reprocher son fan service alors qu’elles trouvent tout à fait normal que des filles aux formes disproportionnées se battent en maillot de bain à coup de fesses.

Yuri on ice

Yuri on ice

Yuri on ice

Yuri on ice

Victor super classe trop beau

Victor Nikiforov

Kil sont trop choupiiiiiiiis

Yuri et Victor

Rhhhaâa Victor !

Yuri et Victor dans un onsen

C’est vrai que je ne m’y serais probablement pas intéressée si il n’y avait pas eu de beaux jeunes hommes sur des patins, mais du coup, j’ai même fait des recherches sur les sportifs dont se sont inspirés les créateurs de la série. J’ai trouvé leur noms, regardé des vidéos etc. Certains on fait des recherches beaucoup plus poussées que moi, je vous conseille cet article  qui compare les patineurs et les personnages de Yuri on ice.

Et voilà, vous savez maintenant comment je suis devenue fan de sport… Bon, d’animes de sport.

Midori

En ce qui me concerne, j’ai toujours été d’accord avec Boy George : regarder des gars qui courent après un ballon me donne envie de bailler. Pas souvent des bishonen. Aucun intérêt. Par contre, le patinage artistique, là, c’est autre chose ! Un sport vraiment très intéressant.

Quel sourire, c'est un ange !

Yuzuru Hanyu

Quelle grâce, quelle élégance, il est parfait !

Bishonen on ice

Après avoir fini de visionner Yuri on Ice, j’en redemandais, et donc, je suis tombée sur Yuzuru Hanyu. Le fait qu’il soit japonais et craquant n’a rien à voir avec la persistance de mon engouement pour ce sport…

Sinon, les anime de sport que j’ai pu regarder, oui, bien sûr, comme Midori, j’ai regardé Free !, pour son coté rafraîchissant.

J'espère qu'ils ont pensé à la crème solaire

Cosplay de groupe : Free !

Bon, ok, un peu pour le fan service et les beaux nageurs aussi. Je suis bien Makoto x Iruka et Rei x Nagisa

Le potentiel comique du personnage est un de ses points forts

Rei de Free !


Entre temps, j’ai découvert un autre anime de sport : avec moins de fan service, mais un chara design qui reflète l’envie des auteurs d’orienter l’anime vers un public différent de celui classique des shonen de sport jusqu’ici, Kuroko no Basket.

Enfin, pour finir mon court ajout sur ma passion pour le sport, euh, pour certains animes de sport, je souhaite évoquer la dernière série que je regarde actuellement, au concept quelque peu original : Keppeki danshi Aoyama-kun. Le titre en français : Aoyama-kun le maniaque de la propreté. En visionnant les premiers épisodes on constate qu’effectivement il est difficile d’être un phobique de la saleté et de jouer au football. Pour l’instant je trouve cet anime amusant. Mention spéciale pour le générique de fin, qui nous renvoie aux anciens anime de sport des années 70, tels Olive et Tom…

 

 

Chidori

 

Un Commentaire

  1. Fufufu Un fanzine hein???😏 Certainement le genre ultra critique. 😛

Les commentaires sont clos.