Un week-end à Paris Manga

Cette année, nous n’étions pas censées être à Paris Manga. Les stands amateurs y sont peu nombreux. Malgré notre surveillance accrue, cela a eu lieu alors que nous n’avions pas d’accès à un ordinateur, sur un petit salon. Résultat, le temps qu’on appelle, il n’y avait plus de place. N’y croyant pas trop, nous avons accepté d’être mises sur liste d’attente.

Puis, un soir, le coup de téléphone. Les organisateurs rajoutaient des stands et voulaient savoir si on était toujours intéressées. Bien sûr !

Du coup, on a eu peu de temps pour se préparer et nous n’avons pas eu le choix de la taille de notre stand. Nous retrouvions sur un stand « normal » alors que nous avions pris l’habitude d’un double. Mais peu importe. C’était l’occasion idéale de revoir notre organisation et de prendre un peu de hauteur ! En à peine quinze jours et quelques visites dans des magasins de bricolage, on avait ce qu’il fallait.

Cela reste encore un peu à améliorer mais ce n’est déjà pas si mal. L’idée est là.

 
 

Histoire de ne pas avoir à nous lever aux aurores, nous avons décidé de profiter de notre vendredi de congés pour monter le stand. Les travaux Porte de Versailles ont bien avancé et Paris manga est revenu au Hall 2. Nous avions découvert sur l’emplacement de notre stand et avons eu l’agréable surprise de découvrir que nous avions pour voisin Mageek.

Paris Manga est toujours aussi bruyant, et en tant qu’amateur, nous étions regroupés en face des dédicaces. Beaucoup de gens sont passés, tous ne se sont pas arrêtés. Mais nous avons reçu beaucoup de compliments et revus certains habitués. Nous avons en plus été impressionnées par Thibault, qui portait la visière de Cyclope (X-Men). Il l’avait faite lui-même et le résultat était bluffant.

J’ai également eu un grand moment. Un de ces moments qui  fait exploser de joie mon petit cœur de fan. 2017 est l’anniversaire de la série Buffy contre les vampires, 1997 étant l’année de diffusion du premier épisode de la série. Cette dernière a beaucoup compté pour moi et est certainement, et de loin, ma préférée. Du coup, à l’occasion de Paris Manga, quatre invités étaient attendus : James Marsters (Spike), Charisma Carpentier (Cordelia), Kristin Sutherland (Joyce) et Nicholas Brandon (Alex). Ce qu’il faut savoir, c’est que normalement, ces invités sont cachés derrière des rideaux et les dédicaces, comme les photos, sont payantes. En me baladant, j’ai été attirée par des cris autour d’une scène. Je suis allée voir ce qui causait tout ce raffut. Et ils étaient là ! Sur scène ! Ces héros dont j’avais suivi les aventures sur petit écran pendant des années, qui m’avaient fait passer par toutes sortes d’émotions au fil de mon adolescence. Avec qui j’avais grandi. Je me suis toujours moquée de ces gens qui deviennent hystériques devant des acteurs ou des musiciens. Et bien là, c’était moi qui avait ridiculement la gorge nouée ! J’ai suivi l’heure de questions réponses et suis repartie avec un sourire béat sur le visage. C’est dingue. Ce n’était pas grand-chose, mais ça m’a projetée sur un petit nuage, dans un petit monde à part et c’était trop bien. Je suis revenue sur le stand toute contente.

 

Le reste du week-end est passé vite. Après un samedi plutôt calme, le dimanche a été plus rythmé. Le public était plus nombreux et des amis sont passés. On a été bien occupées (enfin surtout Chidori et Midori, car j’étais plutôt éteinte… je n’ai pas été d’une grande aide). La fin du salon est vite arrivée. Le démontage du stand a confirmé qu’on avait enfin trouvé notre rythme de croisière. On était fières de notre efficacité.

A l’extérieur, nous avons pu constater qu’il faisait un soleil radieux et de nombreux visiteurs s’attardaient, profitant du temps. On s’est installées tranquillement dans le tram, satisfaites de ce Paris Manga. Ce n’est pas vraiment notre meilleur salon, mais son emplacement permet à plein d’amis de venir nous voir, et c’est vraiment très sympathique.

Nous avons oublié dans le tram les montants de notre toute nouvelle étagère à bijoux. Il va donc falloir tout recommencer. Cela nous donnera l’occasion de la perfectionner !

Êtes-vous également venus à Paris Manga ? Qu’avez-vous pensé de cette édition ? Laissez vos avis dans les commentaires.

Maintenant, on vous donne rendez-vous le 13 mai à Manga Creil !

 

Ladilae

Un Commentaire

  1. Coucou,
    Bravo pour cette nouvelle réussite à Paris manga. Les photos du stand sont superbes ! Cela donne envie d’acheter. J’ai hâte de voir ce que vous allez faire pour la Japan.
    Le récit du salon donne l’impression d’y être. Bravo à Ladilae qui est vraiment une super conteuse.
    Bon courage pour la suite !!!

Les commentaires sont clos.